Témoignage

La Sophrologie Caycédienne permet l’accompagnement de personnes atteintes de pathologies : elle aide le patient à apprendre à se reposer et à recouvrir l’énergie, à mieux dormir et à accepter la maladie, à développer une attitude sereine et positive, à renforcer des habitudes de vie saine, à donner un sens à sa vie et à renforcer le sentiment de liberté et de dignité. La Méthode Caycedo aide aussi les parents de malades à soulager la surcharge due à la situation existentielle particulièrement difficile qu’ils vivent aux côtés de leurs proches malades.

 
La Sophrologie Caycédienne ne dispense toutefois pas le patient d’un suivi médical et ne se substitue à aucun traitement médical. Elle peut se vivre de façon très bénéfique en collaboration avec le médecin traitant et s’inscrire en complément d’un traitement thérapeutique.

Nous partageons le témoignage de Nicole U., patiente de la Ligue Contre le Cancer, qui nous raconte de quelle façon la sophrologie a changé son regard sur la maladie. Extrait de l’article de Marie-Pierre Rousselot, master spécialiste en Sophrologie Caycédienne, publié dans le magazine Psychologies Réussir du mois de décembre 2018.

 

Ma rencontre avec la sophrologie de groupe : un inépuisable voyage à l’intérieur de moi-même vers les autres, un voyage intérieur au coeur-même de l’être et de son existence. Avec la sophrologie, j’ai pris conscience de ces puissants outils d’accompagnement pour vivre au mieux des situations, soigner mon petit jardin et me réfugier dans mon espace intérieur qui m’appartient et dans lequel je suis seul maître à bord, d’être acteur et non plus spectateur et de créer ma vie.

 

Nicole U. (Ligue contre le Cancer)