Qu’est-ce que la Sophrologie Caycédienne ?

La Sophrologie Caycédienne est une discipline
qui aide chacun à développer une conscience sereine
au moyen d’un entraînement personnel basé sur
des techniques de relaxation et d’activation du corps
et de l’esprit.

La Sophrologie Caycédienne, la sophrologie authentique

La Sophrologie Caycédienne est la sophrologie dans sa forme authentique et avec sa méthodologie originale telle que créée en milieu hospitalier puis développée depuis 1960 par son fondateur, le Pr Alfonso Caycedo, médecin psychiatre.

Un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être.

La Sophrologie Caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. Elle se fonde sur l’observation et l’étude de la conscience, de la perception corporelle et de la relation corps-esprit, ainsi que leur influence sur le mode de vie.

Son objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans le champ professionnel comme personnel, ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.

La pratique régulière de la Sophrologie Caycédienne avec un professionnel puis de façon autonome permet ainsi à chacun d’optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien.

Bienfaits de la Sophrologie Caycédienne

Chaque étape de la Méthode Caycedo® a ses objectifs propres et se compose d’une série d’exercices basés sur la concentration, l’imagination et la contemplation. Certains exercices utilisent les cinq sens pour développer la conscience contemplative, ce qui nous amène à être plus conscients du moment présent.

D’autres techniques utilisent l’imagination pour aider à anticiper positivement le futur et à mettre en valeur les sentiments positifs du passé.

Au cours des séances, la personne va apprendre à devenir plus consciente d’elle-même, à être « sujet » de son corps et de son esprit ; elle prendra peu à peu les rênes de sa vie, en s’éloignant des automatismes et des conditionnements, de la tyrannie du matérialisme et de l’urgence quotidienne.

D’un point de vue corporel, ces exercices réveillent des sensations de vitalité et aident à relâcher les tensions. Ils procurent un sentiment de sérénité, de bien-être physique et mental qui va permettre de sortir de l’état de stress permanent.

Développer une conscience sereine avec un sophrologue

Au niveau mental, ils activent la concentration, la lucidité et la créativité de l’individu, lui permettant ainsi d’échapper aux préoccupations quotidiennes.

La pratique régulière aidera à canaliser les émotions négatives et se chargera d’éveiller les émotions positives.

Cet entraînement va tendre progressivement vers la conquête d’une façon différente « d’être dans le monde », vers une mutation de la conscience ordinaire en une conscience harmonieuse et positive. Une existence pleine de vitalité qui se caractérisera par une attitude positive de l’individu, envers lui-même et face au monde environnant.

Sept points clés de la Sophrologie Caycédienne

Une pratique ouverte à tous

La Sophrologie est un entraînement personnel qui s’adresse à toute personne souhaitant mieux se connaitre et développer une conscience sereine et positive : enfants, étudiants, adultes, personnes âgées, mais également dans le cadre de leur pratique, les enseignants, les professionnels de la santé et du monde de l’entreprise, du sport, ou des arts…

L’alliance

La relation durant la formation en Sophrologie entre le sophrologue et son client (ou élève) est une relation d’égal à égal, d’adulte à adulte. Le sophrologue est avant tout un guide. Son but est de faire que son client travaille en toute autonomie, guidé par son propre « ressenti ». Le sophrologue n’interprète pas, il oriente le vécu, et laisse à la conscience du client le soin de l’organiser lui-même.

La sophrologie : une thérapie alternative

Les professionnels de la santé l’utilisent comme une thérapie, de façon isolée ou bien en complément d’autres thérapies.

Une tenue simple, un environnement agréable

La sophrologie se pratique en tenue de ville ou décontractée, confortable dans tous les cas. Certains exercices se déroulent en position assise, d’autres debout dans un environnement agréable, sans conditions particulières.

Une pratique sans artifice

Durant la séance de Sophrologie, il est important d’éviter tout artifice comme les parfums, le silence absolu, l’obscurité, la musique etc. La sophrologie est une méthode que l’on doit apprendre à pratiquer dans son quotidien et dans une ambiance naturelle et neutre.

La Sophrologie Caycédienne se différencie de la psychanalyse et de la psychologie

La sophrologie étudie la conscience, non l’inconscient, le positif plutôt que le négatif. Elle n’utilise pas l’interprétation comme un diagnostic, mais elle permet que le vécu de chaque personne parle pour elle-même.

C’est un entraînement psycho-physique de la conscience basé sur la perception positive de notre monde intérieur et du monde extérieur.

La Sophrologie Caycédienne est apolitique et laïque

Elle n’est liée à aucun courant idéologique ou religieux et respecte les croyances et les opinions de chacun.

Les trois champs d’application

On distingue trois champs d’application liés à la qualification de chaque sophrologue et le contexte dans lequel il exerce :

 

  • Médical et paramédical: pratique destinée aux médecins, psychologues cliniciens, dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes, sages-femmes, orthophonistes, aides-soignants, etc.
  • Social, éducatif et sportif: pratique destinée aux travailleurs sociaux, éducateurs, enseignants, formateurs, entraineurs sportifs, etc.
  • Préventif: application de la Sophrologie Caycédienne à la gestion du stress ou à l’amélioration de la performance dans des contextes tels que l’entreprise, les organisations, les métiers de la création, etc.

La Sophrologie dans votre quotidien

Stress, santé, enseignement, sport… Découvrez tous les bienfaits que la Sophrologie Caycédienne procure
à votre corps.

Sport

Au-delà des capacités techniques et tactiques, le niveau de toute performance sportive est largement influencé par la connaissance de soi, le contrôle des émotions, la concentration, la motivation et la capacité de persévérance du sportif. Il s’agit d’une dimension sportive tout autant sinon plus importante que la maîtrise technique et qui représente un facteur décisif dans le fait de gagner ou de perdre, de dépasser ou de ne pas dépasser les objectifs fixés.

+Lire la suite

Santé

La sophrologie n’est pas en soi une thérapie mais peut avoir selon le contexte une vocation thérapeutique.

Dans ce domaine les techniques sophrologiques sont dirigées par des professionnels de la santé (médecins, psychologues, kinésithérapeutes, infirmières, chirurgiens-dentistes…) afin de garantir un diagnostic correct et une thérapie adéquate. Elles peuvent être appliquées seules ou de façon complémentaire à une thérapie.

+Lire la suite

Education

La sophro-pédagogie est une branche de la sophrologie spécialisée dans le domaine de l’éducation de l’apprentissage. Elle s’avère utile dès la petite enfance et au cours de toutes les étapes ultérieures de la vie.

L’enfant et l’adolescent actuels peuvent avoir à affronter de nombreuses difficultés telles que problèmes familiaux, interpersonnels ou scolaires. Il en découle parfois des symptômes physiques (troubles du sommeil, somatisations, changements dans

+Lire la suite

Gestion du stress

La Méthode Caycedo s’adapte à tous les âges ; de l’enfant à l’adulte en passant par l’adolescent, jusqu’au sénior. C’est un entraînement qui permet de conserver un équilibre psychique sain, qui améliore la qualité de vie et qui développe les valeurs humaines en tant que fondement de notre réalisation personnelle. Elle trouve ses applications dans le développement personnel, la prévention et le contrôle du stress.
Un entrainement vivantiel à chaque étape de la vie

+Lire la suite

LE SOPHROLOGUE CAYCÉDIEN

Le sophrologue caycédien est un praticien qui accompagne des personnes en individuel ou en groupe pour leur apprendre à optimiser leurs capacités et/ou à s’adapter aux différentes situations auxquelles ils ont à faire face durant leur existence.

Consultez notre annuaire des sophrologues.

Qu’est-ce qu’un sophrologue caycédien ?

Pour ce faire et dans le cadre d’une relation de confiance et d’aide, il s’appuie sur la pratique et la théorie de la Sophrologie Caycédienne, centrées sur le concept de conscience.

L’enseignement du Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne (MSSC) est assuré en Europe par Sofrocay® depuis 1988 et est la seule formation permettant l’exercice de la Sophrologie Caycédienne.

Le Sophrologue Caycédien est donc titulaire du titre de « Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne » (titre privé andorran). Ce titre est délivré par Sofrocay à toute personne ayant terminé avec succès les trois cycles de la formation.
Les différents champs d’application

Le sophrologue caycédien du champ d’application médical et para-médical :

Selon sa capacité à établir un diagnostic (médecin, psychologue clinique, kinésithérapeute, etc.) le praticien pourra, en fonction de son titre universitaire, appliquer la sophrologie soit comme thérapie complémentaire soit comme thérapie unique.

Le sophrologue caycédien du champ d’application social, éducatif et sportif (ou socio-prophylactique) :

Selon sa formation (enseignant, moniteur de sport, coach sportif, etc.), il pourra appliquer la sophrologie à des problématiques liées à l’enseignement ou au sport et ce pour des publics de tout âge et de tout niveau.

Le sophrologue caycédien du champ d’application préventif :

Le sophrologue caycédien spécialisé dans ce domaine applique la Sophrologie Caycédienne à la gestion du stress, au bien-être et au développement personnel ou à l’amélioration de la performance dans des contextes tels que l’entreprise, les organisations, les métiers de la création, etc.

Il accompagne les personnes souhaitant trouver dans la sophrologie un ensemble de techniques et une hygiène de vie leur permettant d’améliorer et d’affronter de façon sereine le stress de la vie quotidienne et/ou professionnelle.

Il n’est pas habilité à établir un diagnostic médical et ne traite pas les maladies, néanmoins, le sophrologue caycédien peut accompagner une personne souffrant d’une pathologie en complément d’un traitement et d’un suivi fait par un médecin et en collaboration avec celui-ci. En cas de doute sur le caractère pathologique de la situation d’une personne le consultant, il l’orientera vers un praticien dûment formé.

Comment travaille un sophrologue?

Le Sophrologue Caycédien travaille en cohérence avec sa réalité objective, dans les domaines de la santé, de l’éducation, du sport ou du développement personnel/gestion du stress.

Lors de la première visite, le sophrologue explique les concepts de base de la Sophrologie et met en pratique une première technique de base, soit la « respiration diaphragmatique » (abdominale) ou la Sophronisation de Base (SB).

La SB est une technique de relaxation permettant de centrer notre attention sur notre corps pour ainsi prendre conscience de notre monde intérieur, de nos sentiments, nos pensées, notre état de stress, de nervosité, ou émotionnel.

Chaque séance suivante débute par un retour sur la technique étudiée lors du rendez-vous précédent et pratiquée entre les deux séances afin d’évaluer l’impact ressenti par le patient dans sa vie quotidienne. Cette analyse vivantielle permet au sophrologue d’orienter la personne dans sa pratique et d’adapter une nouvelle technique spécifiquement orientée vers les besoins du client.

Histoire de la Sophrologie Caycédienne

 
 

La Sophrologie a été créée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, docteur en médecine et chirurgie, spécialiste en neurologie, psychiatre exerçant à l’Hôpital-Clinique de Barcelone et professeur agrégé de psychiatrie de la faculté de médecine de Barcelone.

Une nouvelle discipline appelée « sophrologie »

Il y a plus de 50 ans, le jeune Dr Alfonso Caycedo fait ses débuts dans l’exercice de la psychiatrie à l’Hôpital Provincial de Madrid. Il y est profondément marqué par les traitements brutaux infligés aux patients (électrochocs, comas insuliniques, etc.), sans en mesurer toutes les conséquences. C’est ce vécu qui le décide à se consacrer à l’étude de la conscience et à la recherche d’autres formes de thérapies adaptées à la psychiatrie.
C’est avec une approche résolument médicale et scientifique qu’il crée une nouvelle discipline qu’il appellera « Sophrologie » d’après les racines grecques SOS-PHREN-LOGOS ou « étude de la conscience en équilibre ».

Son but est alors d’apporter à ses patients une amélioration de leur qualité de vie.Au cours des années 60, et toujours poussé par cette motivation, ses voyages le mènent en Suisse où il collabore avec le professeur Ludwig Binswanger (1881-1966), père de la psychiatrie phénoménologique.

Il se plonge également dans l’étude de l’hypnose thérapeutique et des techniques de relaxation, développées notamment par le médecin allemand Johannes Heinrich Schultz (1884-1970) avec son « entrainement autogène ».

C’est au cours d’un séjour de deux ans en Orient (Inde et japon), qu’il s’initie au Yoga, au Bouddhisme tibétain et au Zen japonais. Il intègre et adapte alors nombre de leurs techniques fondamentales, pour poser les bases de sa méthode : la Sophrologie Caycédienne.

Les années de développement de la Méthode Caycedo®

De1967 à 2000 le Dr Caycedo met progressivement en place les 12 degrés de la Méthode Caycedo qu’il nommera aussi « Relaxation Dynamique de Caycedo ». Bien au-delà d’une simple méthode de relaxation, la Sophrologie Caycédienne propose, grâce à un entraînement régulier permettant la maîtrise progressive de ces niveaux, un chemin vers la conquête d’un véritable équilibre personnel et une expérience profonde de nos valeurs.

Au cours de ces dernières années la Sophrologie Caycédienne a élargi sa méthodologie et ouvert son champ purement médical à de nouvelles applications telles que, la pédagogie, le sport ou tout simplement à ceux qui cherchent une existence équilibrée et un bien-être au quotidien.

Vous êtes intéressés par la sophrologie ?

Questions les plus consultées

A qui s’adresse la sophrologie ?

La sophrologie s’adresse à des publics de tout âge et toute origine.

On distingue trois champs d'application principaux : médical et paramédical, destiné et réservé aux professionnels de la santé, social, éducatif et sportif, destiné et réservé aux travailleurs sociaux, éducateurs, enseignants, formateurs, entraineurs sportifs, etc. et enfin, préventif, qui est une application de la Sophrologie Caycédienne à la gestion du stress ou à l’amélioration de la performance dans des contextes tels que l’entreprise, les organisations, les métiers de la création, etc.

La Sophrologie Caycédienne est-elle une thérapie ?

La sophrologie peut être utilisée comme complément à des thérapies (para)médicales mais ne s’y substitue pas.

Selon le but recherché on se réfèrera à une séance de sophrologie simple ou à une séance de sophrologie à objectif thérapeutique.

Une séance de Sophrologie Caycédienne à objectif purement thérapeutique n’est possible que si un diagnostic spécifique a déjà été établi par un praticien (médecin, psychologue, physiothérapeute, etc.) et si ce dernier estime que la sophrologie constitue un traitement adapté au trouble identifié.

Quelle est la différence entre la sophrologie et la Sophrologie Caycédienne ?

La Sophrologie Caycédienne n’est pas une branche de la sophrologie mais bien la sophrologie dans sa forme authentique telle que créée et développée par son fondateur, le Dr. Alfonso Caycedo depuis 1960.

C’est avec une approche résolument médicale et scientifique qu’il crée cette nouvelle discipline appelée « sophrologie » d’après les racines grecques SOS-PHREN-LOGOS ou « étude de la conscience en équilibre ».

Il ne  protègera pas cette dénomination, loin de se douter à l’époque du formidable développement que sa discipline allait connaitre.

En 1992, pour bien encadrer sa technique et la différencier des pratiques qui se sont développées de façon parfois anarchique sous le nom de « sophrologie » devenu générique, le professeur Caycedo dépose alors le nom de « Sophrologie Caycédienne ».

Pratiquer la Sophrologie Caycédienne ou s’entraîner avec un sophrologue caycédien est la garantie de recourir à une pratique reconnue et contrôlée, et à des professionnels formés dans le respect de l’authenticité de la méthode.

La Sophrologie Caycédienne est-elle liée à des croyances particulières ou à des philosophies orientales ?

Les trois premiers degrés de la Méthode Caycedo® sont le résultat des études phénoménologiques et scientifiques menées par le Dr Alfonso Caycedo lors de son séjour de deux ans en Inde puis au Japon. Ils sont une adaptation à la sensibilité occidentale de certaines techniques de base du yoga et du zen.

La sophrologie fournit une base théorique et une méthode basées sur la phénoménologie existentielle. Il s’agit d’une méthode apolitique et n’appartenant à aucune confession, au moyen de laquelle chacun est libre de vivre la spiritualité et les croyances qui lui sont propres.

 

Qu’est-ce que la phénoménologie ?

La phénoménologie est un courant philosophique majeur apparu au 20ème siècle, avec le philosophe Edmund Husserl (1859-1938), et qui propose une nouvelle manière d’étudier la conscience grâce à la méthodologie phénoménologique.

Le Dr. Caycedo va adapter cette méthodologie pour étudier la conscience humaine en utilisant des attitudes phénoménologiques telles que la « suspension du jugement » ou « l’épochè », qui consiste à accueillir les « phénomènes » qui apparaissent durant la séance sans les juger, les comparer ou les interpréter.

Quelle est la différence entre la sophrologie et les techniques de relaxation, l’hypnose, etc. ?

Contrairement à l’hypnose, la sophrologie n’est pas une méthode de suggestion dans laquelle le sujet est passif. La personne qui la pratique, bien qu’orientée par le sophrologue, reste pleinement consciente ; elle est l’acteur principal de ses expériences et du changement qui en résulte.

Au-delà de l'apprentissage de techniques de relaxation permettant de se détendre ou de surmonter les problèmes de la vie quotidienne, la sophrologie est une philosophie et permet de développer une attitude positive face à la vie, pour une existence sereine et pleine de valeurs.

Comment devient-on sophrologue ?

La formation de « Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne » est ouverte aux professionnels de la santé, de l’éducation, du sport, des sciences humaines et du monde de l’entreprise.

La formation au premier cycle est dispensée par les écoles déléguées en Sophrologie Caycédienne, présentes partout en Europe et la formation au second et troisième cycle est faite directement par Sofrocay.

La durée totale de la formation est de quatre ans avec une part importante consacrée à l’expérience vécue au travers de la pratique.

Y a-t-il des contre-indications à la sophrologie ?
Toute personne en pleine possession de ses facultés peut pratiquer la Sophrologie Caycédienne. Le sophrologue adaptera toujours les exercices proposés à la condition psycho-physique de son sophronisant.