Article

Les bienfaits de la respiration diaphragmatique ou comment apprendre à bien respirer pour se relaxer

Le système respiratoire est à la source de la vie. Il permet d’oxygéner notre organisme. C’est l’élément central de notre physiologie et de notre système nerveux autonome (cardiaque, digestif, immunitaire, etc.) sur lequel nous pouvons avoir une action volontaire.

La respiration utilisée en sophrologie, la respiration diaphragmatique pausée, est la technique la plus efficace pour réduire les tensions physiques et mentales. Elle permet d’augmenter le volume pulmonaire et de diminuer la fréquence respiratoire générant des sensations positives de sérénité.

 

Comment passer d’une respiration « normale » à une respiration diaphragmatique ?

La respiration « normale » ne devient « abdominale ou diaphragmatique » qu’en dilatant les parois de l’abdomen lors de l’inspiration (en introduisant de l’air dans nos poumons). En respirant, les muscles qui forment ces parois se gonflent de manière passive et progressive puis reprennent leur position initiale.

La respiration diaphragmatique, quant à elle, est naturellement plus lente et plus profonde. Elle permet un meilleur “remplissage” et “vidage” des poumons et, par conséquent, une meilleure oxygénation du sang.  Cette dernière améliore le rendement du cerveau et des muscles ; la personne se sent ainsi plus détendue et reposée.

 

Qu’est-ce que la technique de la « respiration diaphragmatique pausée » ?

Pour arriver à un plus grand bien-être, on peut pratiquer la technique de la respiration diaphragmatique pausée. Il s’agit d’une respiration diaphragmatique suivie d’une pause dans la respiration.

Lors de chaque pause, nous comptons environ 2 secondes au cours desquelles nous suspendons notre fonction respiratoire. Nous réussissons ainsi à en réduire la fréquence.

La diminution de la fréquence respiratoire  transmet de manière volontaire et consciente des ordres de bien-être à notre cerveau.

 

Pourquoi pratiquer la respiration diaphragmatique pausée ?

La technique de la respiration diaphragmatique pausée présente les avantages suivants :

  • Améliorer l’apport en oxygène aux organes vitaux, en particulier le cerveau.
  • Prendre conscience de notre corps qui se manifeste à nous (schéma corporel).
  • Apporter un regard bienveillant sur notre corps, sans jugement.
  • Activer le système parasympathique générant d’agréables sensations de bien-être.
  • Renforcer nos capacités d’attention et de concentration.
  • Prendre conscience de nos pensées parasites (« bruit intérieur »), laisser passer nos préoccupations afin de retrouver la sérénité.
  • Apprendre à déconnecter du monde extérieur.
  • Générer des sentiments de bien-être physique, mental et émotionnel.
  • Préparer une situation de stress et l’anticiper.
  • Favoriser l’endormissement et améliorer la qualité du sommeil de manière générale.

 

Où et quand pratiquer la respiration diaphragmatique pausée ?

La respiration diaphragmatique pausée est une technique qui peut se pratiquer partout et à tout moment de la journée.

Avant tout événement potentiellement anxiogène (examen, événement sportif…).

Avant de dormir. En focalisant notre attention sur notre respiration, il sera plus facile de trouver le sommeil.

 

Bonne pratique  à tous !